Pourquoi les Africains ont-ils peur du pouvoir de leur esprit? Mon nouveau bureau!

En ce début d’année 2018, j’ai pensé à écrire cet article pour encourager mes frères et sœurs Africains en leur capacité à transformer leur expérience de vie en leur donnant le témoignage de la mienne.

Dans un passé encore récent, j’avais traversé une profonde dépression qui a duré des années et au cours de laquelle la vie me semblait une torture, où le fun était pour les autres et les fardeaux pour moi. Quelque chose qui est très ancré dans l’inconscient des Africains si tu regardes bien. L’Africain croit que la souffrance c’est pour lui et la belle vie c’est pour les autres.

Heureusement pour moi, alors que la douleur devenait insupportable, il y a eu en moi un déclic et j’ai compris que moi aussi j’ai droit à ce que la vie a de meilleur à offrir selon ma définition du bonheur. Comme dans une révolte intérieure, j’ai donc commencé à prier et demander à la Vie/Dieu/l’Univers de m’aider à transformer mon expérience de vie. J’ai prié Dieu de m’aider à manifester une vie d’abondances, de liberté, de paix et de joie. J’utilisais aussi les tableaux de visualisation et la loi de l’attraction. Aujourd’hui, je vis ma vie de rêve, libre de tout esclavage moderne. Je voyage et visite les lieux dont j’entendais seulement les autres parler. J’apprends les activités que je n’avais ni le temps ni les moyens de faire, découvrant ainsi de nouveaux hobbies.

Toute à mon excitation de voir comment ma vie s’était transformée pour le meilleur, j’ai voulu partager ce qui a marché pour moi avec mes ami(e)s – qui comme la moi d’antan – croulent sous le poids d’une vie qu’ils sentent n’est pas la leur. Mais à chaque fois que je mentionnais le pouvoir de l’esprit ou d’utiliser son esprit, je les voyais se braquer et certaines sont même allées jusqu’à me traiter de sataniste et d’anti-Christ. Et c’est avec un grand étonnement que je pose cette question :

« Pourquoi les Africains ont-ils peur du pouvoir de leur esprit ? »

 Dieu ne nous a rien donné qui ne doivent pas être utilisé par nous. Ton esprit c’est pour toi. Le pouvoir de ton esprit c’est le tien également ! Si tu n’utilises pas le pouvoir de ton esprit, le monde l’utilisera contre toi. Le pouvoir de ton esprit est actif tout le temps et tu ne peux pas le mettre en pause, même pas lors de ton sommeil. Et si tu ne l’utilises pas consciemment en collaboration avec le divin, eh bien, il créera par défaut et tu te retrouveras entrain d’expérimenter la vie à porter des fardeaux que tu croiras t’être infligés par Dieu. Faux ! Dieu a mis devant toi ce que l’on qualifie de bien et de mal, la “malédiction” et la “bénédiction” mais il est de ta responsabilité de choisir entre les deux. Dieu ne le fera pas pour toi. Le pouvoir de ton esprit n’est que ta capacité à exercer ton choix entre ce que tu définis comme bénédictions ou biens ou leurs contraires. Ne pas exercer ce choix c’est se dire réceptif à ce que le monde ou l’égo choisira pour toi. Nous savons tous que qui ne dit mot, consent. Ne pas choisir, c’est choisir !

Mais les Africains ont peur d’exercer leur pouvoir du choix parce que on leur a dit que pouvoir c’est synonyme de sorcellerie et de méchanceté d’esprit et ils croient que c’est d’être bon que de vivre une vie de passivité spirituelle où ils subissent ce qu’ils croient être leur lot venant de Dieu.

On nous dit que le dieu de la bible est un dieu jaloux. Le Dieu auquel je crois ne connait pas la jalousie et n’a rien contre ton bonheur ! Il ne te l’imposera pas si tu ne le choisis pas toi-même car toi seul as ta définition du bonheur et tes préférences sont uniques. Je préfère la mer mais il y en a qui ne jurent que par la montagne. Paresser sur le sable est ma préférence alors que certains rêvent d’escalader l’Himalaya. L’expérience qui m’apportera la joie n’est pas la même pour tous mais nos préférences ont toutes leur validité mais il faut appliquer son choix, activement, de l’esprit d’abord à la matière. De l’invisible au visible. Demandez et vous recevrez…

La religion Chrétienne avec ses enseignements mal interprétés et la croyance au mal par la sorcellerie, fait en sorte que quand je parle à mes Frères Africains que Dieu les a crée puissants et qu’ils ont plus d’option dans la vie qu’ils ne le croient, ils deviennent sceptiques, doutent de moi et refusent de s’ouvrir. Pas surprenant donc que pendant que je fais ces voyages et visites ces fameux lieux touristiques, je ne rencontre pas d’Africains, pourtant ce monde nous appartient à nous tous !!! De l’invisible, au visible, ils restent dans leur prison spirituelle et cela se reflète dans leur prison physique. Ils sont enfermés dans leur continent, leur villes et villages alors qu’une certaine population enjoy ce que le monde a de meilleur à offrir et va même en Afrique enjoy plus que les Africains eux-mêmes ! Et puis on s’entend dire que Dieu aime les blancs plus que les noirs. Faux ! C’est juste que les noirs ont tellement d’emprisonnements spirituels et sans en être conscients, ils se refusent au bonheur qu’ils disent tant vouloir.

Je suis une Africaine mais j’ai une expérience de vie agrèable et cela peut aussi être le cas pour tout Africain. Mais, pour ce faire, il faudrait que nous n’ayons plus peur de la totalité de ce que nous sommes, tels que crées par la Vie.

Cher Africain, tu es puissant ! Ton outil, ton allié c’est ton esprit.
Utilise-le !

 

 

Gracieusement vôtre,
Grace 🙂

Facebook Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *